septembre 09, 2008

Benoit XVI, le pape vert


Moi aussi je peux écrire sur le pape mais l'Osservatore Romano (29/08/2008) a piqué mon idée.

2400 panneaux solaires sur le toît de la salle des audiences générales dès septembre 2008 (soit 2000 M2), d'autres sur celui de la cantine dès 2009 : le Vatican fait figure de pionnier en matière d'énergie solaire.

Le plus petit Etat du monde (44 hectares seulement) prend les objectifs européens au pied de la lettre. Mauro Villarini, Monsieur DD de la Cité du Vatican, pense aussi à l'énergie éolienne et pourrait faire planter une forêt pour compenser les émissions de CO2, sur un terrain de 7000 M2 en Hongrie.

Alors, rien de nouveau sous le soleil ? C'est pourtant une petite révolution qui est route (à papamobile) sous l'impulsion de Benoit XVI. Le pape a régulièrement évoqué la question du respect de la Création. Il pourrait aborder dans sa prochaine encyclique l'accès aux ressources énergétiques et le respect de l'environnement.

En illustr, un paysage de montagne avec la Vierge de Troumouse (Pyrénées) en attendant la visite du pape en France, du 12 au 15 septembre.

3 commentaires:

Muriel a dit…

Bonjour,

j'ai découvert votre blog aujourd'hui et j'ai lu avec intérêt vos billets - pour mon mémoire de Master, j'ai étudié les marques équitables, éthiques et bio et j'ai beaucoup appris en vous lisant ! J'apprécie aussi le travail d'interview que vous faisiez sur Green Mama et je serais curieuse de savoir avec quelles entreprises/publications vous collaborez aujourd'hui.

Bon week-end.
Muriel

Mademoiselle Green a dit…

Chère Muriel, je collabore actuellement au site portail de l'Eglise catholique en France : www.eglise.catholique.fr (qui a bien plus de traffic que ce modeste blog).

J'espère monter rapidement la rubrique développement durable.

Et continuer à partager mes infos conso :-)

Muriel a dit…

Très bien !
J'ai lu quelques analyses sur le lien entre écologie et religion... certaines analyses voyant l'héritage judéo-chrétien de "Croissez et multipliez-vous" comme la cause de notre société matérialiste... je suis contente de voir que votre travail va dans un tout autre sens.
Au plaisir de vous lire.